• Quoi de neuf dans nos écoles ?

Emmanuelle Poirier St-Georges honorée au Mur des finissants de l’école Georges-Vanier

Écrit par :
Patricia Moisan
Enseignante, école Georges-Vanier

Depuis son ouverture en 1973, l’école Georges-Vanier a vu passer plusieurs générations d’élèves qui ont concilié arts, culture et études de belle façon. Certains ont même poursuivi leurs objectifs d’excellence vers une carrière professionnelle. Afin d’immortaliser ces belles réussites, l’idée de créer le Mur des finissants célèbres de Georges-Vanier est venue.

Le 11 septembre dernier, l’école a souligné le parcours exceptionnel d’une de ses anciennes élèves, Emmanuelle Poirier St-Georges, lors d’un événement-conférence. Mme Poirier St-Georges a reçu le diagnostic de l’ataxie de Friedreich, une grave maladie génétique et dégénérative, à l’âge de 15 ans. Cela ne l’a pas empêché depuis de gravir les montagnes du Pérou, de sauter en parachute, d’écrire deux récits autobiographiques et d’obtenir deux baccalauréats et une maîtrise. Aujourd’hui ambassadrice d’Ataxie Canada — Fondation Claude St-Jean, elle fut de nombreuses fois honorée et récompensée pour sa persévérance et son engagement. Des élèves de 1re secondaire et d’adaptation scolaire ont eu la chance et l’honneur d’entendre son touchant témoignage. Mme Poirier St-Georges a profité de cette conférence pour faire part de ses souvenirs de son passage à l’école, de ses parcours scolaire et professionnel, des embûches liées à sa condition, des moments difficiles vaincus et des défis relevés.

Une plaque commémorative de cet événement, œuvre de Mariana Bérard, se trouve dorénavant à l’entrée de l’école afin d’inspirer et de motiver les générations présentes et futures. Ce mur permet à celles-ci de réaliser que chaque parcours scolaire est unique : le programme AMI permet une belle diversité de réalisations personnelles.